Etape 10: De Schwarzenburg à Fribourg

Entre Suisse alémanique et Suisse romande

 

Aujourd’hui, le chemin quitte le canton de Berne, que nous avons traversé de part en part pour le canton de Fribourg. Mais ces deux cantons ont eu leur destin lié pendant des siècles, depuis l’époque héroïque des Habsbourg à Berne et des Zähringen à Fribourg. Il en demeure encore quelques relents, dans un canton qui parle deux langues.

Nous sommes autour de l’an 1200 et la région fait partie de la Bourgogne. Alors, la légende se crée. Fribourg n’existe pas encore. Seul un château, celui des ducs de Zähringen, est perché sur la colline au-dessus de la Sarine. Des charbonniers, des bûcherons et des pêcheurs vivent dans des chaumières le long d’une rivière couverte de broussailles. Le duc Berthold IV s’en alla un jour en chasse dans la forêt voisine et fut surpris seul dans l’orage. Habillé de manière simple, sans qu’on puisse imaginer en lui un prince, il se perdit seul, séparé de ses hommes, dans la nuit sous l’orage. Il repéra une lumière vacillante. Il alla frapper à l’huis et le maître des logis, un charbonnier lui offrit le gîte et le couvert. A son réveil, il constata que ses habits étaient couverts de suie d’un côté et enfarinés de l’autre. Diable ! Le charbonnier n’avait rien trouvé de mieux pour composer le lit de l’étranger que d’arranger deux sacs de charbon et de les recouvrir d’un sac à farine. Alors il se jura qu’il fallait construire une ville, donner des libertés aux charbonniers et que la couleur du drapeau serait celle du lit du charbonnier, noir et blanc, ce qu’est encore le drapeau du canton de nos jours.

Au XIIIème siècle, la ville passe aux mains de Habsbourg bernois, puis à la fin du XVème siècle sous la férule des ducs de Savoie. Après la bataille de Morat, qui vit la victoire des confédérés et des bernois sur Charles le Téméraire, Fribourg demanda son admission dans la confédération helvétique naissante. Elle entra comme premier canton semi-romand en 1481.

Puis, ce fut la Réforme et son concert de conflits incessants. Les 13 cantons suisses choisirent leur camp. Mais, dans de nombreuses régions, la cohabitation des deux confessions resta la plupart du temps difficile. Nous traversons donc aujourd’hui un de ces microcosmes entre catholicisme fribourgeois et et protestantisme bernois. Et ici, la situation se complique encore plus par la langue. Cette partie du canton de Fribourg parle allemand et va à la messe.



L’étape du jour (+337 mètres/-505 mètres) présente des dénivelés très raisonnables. Les pentes ne dépassent guère les 10% d’inclinaison, si ce ne sont la remontée sur le haut plateau après avoir passé la Sense, et surtout le flip flop sur la Sarine à souvent plus de 25% de pente en ville de Fribourg, en fin d’étape.

 


Les cartes de navigation vous donnent les pentes moyennes mesurées sur le tronçon ainsi que les pentes cumulées, positives et négatives, depuis le début de l’étape.

Aujourd’hui, les routes sont encore un peu plus nombreuses que les chemins:

  • Goudron: 11.4 km
  • Chemins: 8.6 km

Dans ce guide, le trajet est divisé en petites sections. Pour chacune, vous aurez de l’information sur les dénivelés, les types de chemins ou de routes rencontrés, ou sur les logements.

Si votre intérêt est dirigé vers le tracé, les dénivelés, les types de chemins ou de routes rencontrés, cliquez sur:

Cliquez ici pour Etape 10: Parcours Avant

Si vous préférez trouver des renseignements sur les logements, alors ouvrez:

 

Cliquez ici pour Etape 10: Logements Avant