Section 1: Pas très loin du Grütli, le mythe de l’Helvétie.

Aperçu général des difficultés du parcours: parcours difficile, avec des pentes souvent nettement supérieures à 15%, sous les falaises du Seelisberg.

A Brunnen, on est en face de la montagne du Seelisberg, sous laquelle passe l‘autoroute du Gothard. Devant soi, au bout du lac des Quatre Cantons, c’est Uri avec son chef-lieu Altdorf. Sur sa gauche, on voit une des extrémités du lac, là où se trouve Stans, dans le canton d’Unterwald. A Brunnen, nous sommes dans le canton de Schwyz. On voit tout de suite pourquoi le Rütli (en français on dit Grütli), au pied du Seelisberg, aurait été choisi comme lieu pour le serment des 3 cantons en 1291, que ce soit un mythe ou une réalité.

Ici, il n’y a qu’une possibilité pour le pèlerin ou le randonneur, à savoir gagner l’autre côté du lac: le bateau. Nous quittons ainsi la rade de Brunnen.

Le bateau accoste au petit port de Treib. Ici, un train permet de monter au Seelisberg, la montagne qui surplombe le lac, avec le Rütli, derrière, à mi-hauteur.

La Via Jacobi monte sur la route vers la montagne du Seelisberg jusqu’au village de Vollingen.

Ici, une petite route permet de rejoindre Schwybogen, plus bas au bord du lac. Mais la Via Jacobi n’y va pas. Elle continue dans le village.

Un chemin part dans les prés au dessus du village.L’herbe est toujours aussi verte.

Nous sommes ici dans le canton d’Uri, come le témoigne le taureau du drapeau cantonal. Mais, nous n’allons pas tarder à quitter le canton d’Uri pour le demi-canton de Nidwald, dans le canton d’Unterwald.

Le chemin passe de la terre battue à l’herbe, toujours en légère montée sous les falaises du Seelisberg, bien au-dessus du lac.

Le chemin passe un peu plus haut vers les quelques maisons du hameau de Walchig.

Puis, il continue son ascension dans les prés sous les falaises. Parfois, la pente est assez raide jusqu’à rejoindre une petit route qui va vers le Seelisberg, à la jonction de Triglis.

Alors, la Via Jacobi descend un peu sur la route avant de trouver un petit chemin qui se dirige vers la forêt et qui permettra de franchir les  falaises du Seelisberg.

Au début, la pente n’est pas très prononcée et le chemin se rapproche progressivement des falaises, dans les feuillus.

Cliquez ici pour continuer l’étape sur le tronçon suivant. Avant

 

ou encore revenir sur  la page initiale de la présentation de l’étapeRetour